C’est interdit mais on en trouve partout ! Imprimer Envoyer
Jeudi, 04 Avril 2013 23:06

C 'est pas moi qui le dit mais c'est Mme Catherine Lemorton, élue PS et présidente de la commission en charge des affaires sociales à l'assemblée. Le Jeudi 7 mars 2012 à la maison de quartier de bagatelle. Le thème de la soirée était « Sortir de l’hypocrisie, débat sur la légalisation du cannabis ». Les habitants du quartier côtoient le cannabis à  chaque instant., d'où l'idée de sortir de cet aveuglement volontaire. Les gens présents ont donc essayé de faire évoluer la réflexion sur le thème où chacun pouvait intervenir à sa guise après avoir écouté les intervenants. Ces derniers se sont appuyés sur deux rapports de 2011. L'un  de la Commission mondiale sur la politique des drogues et l'autre  du groupe de travail socialiste de l’Assemblée Nationale de Daniel Vaillant.
Le ton était détendu et les choses ont été dites puis discutées. Tour à tour sont intervenus,
Catherine Lemorton, députée et participante au Groupe de travail socialiste auteur de ce rapport sur ce thème avec Daniel Vaillant, qui a présenté ce document et ses conclusions

Martine Lacoste, directrice de l’association Clémence Isaure, qui a indiqué  comment réduire les risques liés à l’usage du cannabis. Elle a de même expliqué et commenté la loi de 1970

Nicolas Tissot, maire du  quartier de Bagatelle, a parlé des effets de la pénalisation du cannabis sur le quartier

• Enfin, Martine Audras, économiste, a comparé le coût social et économique des drogues, analysera les conséquences de la prohibition sur le marché du cannabis en France et a indiqué l’évolution du positionnement de certains pays sur la légalisation du cannabis : la guerre contre le cannabis est perdue, des pays essaient la paix…

Bref, le débat fut de qualité et les interventions des personnes présentes exprimaient des opinions, des envies, des espoirs et des regrets qui donnent toute sa valeur au débat. Mais le plus simple est d'écouter :

 

Jean-Marie Riesco

 
Joomla templates by a4joomla