SOL-Violette, monnaie locale complémentaire PDF Imprimer Envoyer
politique - écologie - économie
Écrit par Alem   
Jeudi, 05 Mai 2011 14:18

alt

Ça y est, le Sol-Violette va commencer à circuler !

 

Les Zooms Verts travaillent depuis le mois de mars à la mémoire audiovisuelle de l'expérimentation du Sol Violette à Toulouse. Un documentaire de 52 mn verra le jour en mars 2012. En attendant, les informations à son sujet sont déjà nombreuses. Eve-Anne, membre de l'association CLAS-Violette (Comité Local d'Agrément Sol), a rédigé cet article très complet qui à le mérite de répondre aux questions les plus récurrentes. Merci à elle !

Des coupons d'échange de 1, 5 et 10 Sols... aux couleurs de la Ville... de véritables bulletins de vote.
Dès vendredi 6 mai, vous pourrez régler tout ou partie de vos achats en Sols chez des prestataires respectant l'Homme et la nature!

- C'est quoi une monnaie complémentaire? C'est quoi cette histoire de SOL-Violette?
Tout simplement une façon de se réapproprier la monnaie. Aujourd'hui, 1€ créé ne circule que 2,5 fois avant d'être annulé (remboursement de la dette) ou d'être confisqué par les marchés financiers. Pourtant, c'est la circulation de l'argent qui créé la richesse... alors si l'€ ne circule pas dans l'économie réelle (97% des échanges se font sur les marchés financiers), il faut trouver autre chose pour créer la richesse.
Avec une monnaie complémentaire, 1 Sol créé (en bloquant 1€ au Crédit Coop) est obligé de tourner, de passer de main en main... il ne peut être confisqué par les marchés financiers. S'il reste dans la poche de quelqu'un pendant 3 mois et un jour, il perd de sa valeur. D'autre part, quand le Sol est sorti du jeu (par quelqu'un qui veut le reconvertir en €), il perd une partie de sa valeur. Tous ces subterfuges n'ont qu'un but : faire circuler la monnaie pour créer de la richesse.

- Ca sert à quoi?
Ca sert donc à créer de la richesse... mais pas n'importe où! Seulement dans un cercle vertueux, chez des prestataires qui s'engagent du côté de l'Homme et de la nature!

- Qui créé les Sols?
La Mairie de Toulouse qui a voté un budget conséquent pour l'expérimentation qui démarre dans quelques jours. Une partie de ces Sols sera distribuée à des bénéficiaires des aides sociales (30 chômeurs de 3 maisons de chômeurs recevront ainsi 30 Sols par mois pendant toute la durée de l'expérimentation), une autre partie sera distribuée à quelques "ambassadeurs du Sol", identifiés par les prestataires et qui recevront une carte d'adhérent et 30 Sols. D'autre part, la Mairie pourra accorder des subventions €+Sols.
Nous, les consommateurs ou Solistes, en convertissant quelques € en Sols.
Les entreprises agréées qui peuvent également amorcer la pompe en convertissant qqs € en Sols et en récompensant en Sols certains clients (par exemple).



- Où peut-on dépenser les Sols?
Dans tous les lieux qui ont reçu un agrément par le CLAS... qui respectent l'Homme et la Nature... et/ou qui s'engagent clairement dans ce sens... en gros, les magasins bios, ou de service avec réinsertion, les cinés art et essai, des épiceries solidaires... la liste et la carte de Toulouse avec les premiers prestataires agréés : http://www.sol-violette.fr/les-partenaires
Cette liste sera mise à jour quand de nouveaux prestataires seront agréés. D'autre part, quand vous devenez adhérent, un petit document avec descriptif et localisation des prestataires vous sera distribué.

- Concrètement, ça va se passer comment? J'ai besoin d'un nouveau porte-monnaie?
Concrètement, je vais comme d'habitude faire mes courses, par exemple pour acheter de la nourriture. Je fais 30€ de courses, je décide de les régler en Sols. Je donne donc mes 3 jolis coupons d'échange Sol (avec leur protection bulle pour que les faussaires ne jouent pas à les photocopier)... et en faisant ça, je crée de la richesse? Si mon magasin d'alimentation règle son fournisseur de carottes locales en Sols, et si le fournisseur de carottes va s'acheter un vêtement en coton bio, et si le vendeur de vêtements paie à son tour en Sols une entreprise de services également agréées, et si cette entreprise utilise l'auto-partage ou les services du garage associatif (ou les vélos en location longue) et qu'elle les paie avec les 30 Sols du départ, que l'un de ces prestataires redonne la monnaie en Sols à des clients adhérents, et si ces clients... le Sol aura circulé plus de 2,5 fois, plus qu'1€... il aura donc créé plus de richesse qu'1€!

- Et que deviennent les € bloqués?
On l'a vu plus haut, 1 SOL est créé par le blocage sur un compte de 1€ (on n'aurait pas le droit de déconnecter complètement les Sols des €, ce serait alors une création de monnaie, et seul l'Etat a ce droit).
Pdt que les Sols tournent, de main en main, les € bloqués sur un compte au Crédit Coop font des intérêts, et c'est la communauté Sol (via les CLAS) qui décide de la façon dont sera dépensé cet argent. Il manque une boulangerie agréée dans le quartier bidule, aidons un boulanger bio à s'installer dans ce quartier... (par exemple).

Par l'étude des reconversions de Sols en €, le CLAS ajustera l'offre... et après cette phase expérimentale (qui va durer jusqu'au 31 décembre 2011), tout Toulouse pourra être concerné.

C'est vraiment une super expérience qui commence là... une monnaie alternative pour se réapproprier cet outil... voire même un système que nous construisons aujourd'hui en parallèle de l'€ mais qui serait susceptible de prendre le relais si (quand) ce système pourri se cassera vraiment la figure...

Alors, ça vous intéresse?
Allez visiter le site du Sol-Violette pour en savoir plus http://www.sol-violette.fr/
A partir de vendredi 6 mai, vous pourrez devenir adhérent en allant :
chez un partenaire relai : Crédit Coopératif (rue Raymond IV, près de Jeanne d'Arc), Crédit Municipal (29 rue des Lois), Ethic et Chic (rue Gambetta, face à Ombres Blanche), Etymon ou Bleue comme une orange (36 rue Bernard Mulé)
ou dans une des 3 maisons de chômeurs partenaires : Partage Faourette (rue de l'Ukraine), TO7 (cheminement Cambert) ou Avenir
ou dans un point relais Tisséo : les stations Basso Cambo et Arènes devraient participer
ou sur le site internet (le bulletin d'adhésion électronique devrait être prêt d'ici à vendredi)

L'adhésion coûte combien?
Pour un futur Soliste : 15€ que l'ont soit dans la zone d'expérimentation ou non (quelques cartes gratuites seront distribuées par les prestataires à des futurs ambassadeurs identifiés)
Pour une structure qui souhaite devenir prestataire : 0€ si elle se situe dans la zone d'expérimentation, 100€ si elle est en dehors de la zone d'expérimentation.
Pour les Solistes, il suffit de remplir un bulletin d'adhésion. Par contre, pour les structures, il faut remplir un formulaire de demande d'agrément, qui sera étudié par le CLAS.


... et vendredi 6 mai, soirée débat pour le lancement du Sol-Violette
20h salle du Sénéchal
Ce sera l'occasion de prendre connaissance des expériences de Grenoble et de Lille sur la mise en place du Sol, de découvrir comment un petit village brésilien a échappé à la crise grâce à sa monnaie complémentaire (la banque Palmas au Brésil sera représentée et nous fera part de cette expérience). Des chercheurs (Jêrome Blanc) et des spécialistes des monnaies complémentaires (Claude Alphandery) nous permettront de bien comprendre tout l'intérêt et les enjeux de cette démarche.

Merci à ceux qui ont eu la patience de lire jusqu'au bout.
N'hésitez pas à faire suivre... sans modération...
A bientôt.

Eve-Anne

 
Joomla templates by a4joomla