actualités - presse
Les militants toulousains s’exportent à Tunis
Jeudi, 11 Avril 2013 15:47

friture banniere

Article écrit par Armelle Parion, Maylis Jean-Préau, Thomas Belet paru dans Friture Mag le 27 mars 2013. Photo Organisation FSM

Plus de 4 000 organisations, entre 30 et 50 000 participants, un millier d’ateliers… Dans cette ébullition altermondialiste, les délégations du Sud-Ouest sont bien présentes. Ambiance sur place.

 

« J’ai rejoint plusieurs amis militants à Toulouse pour prendre l’avion avec eux dimanche direction le FSM de Tunis. C’était l’occasion de se retrouver et de partager ce moment ensemble », explique Damien Vasse, militant bordelais pour le mouvement du Revenu de base. Ils sont donc partis à cinq ou six, pour organiser un atelier sur le Forum Social Mondial mercredi matin. Le thème qui les rassemble ? La mise en place d'un revenu inconditionnel d’existence assurant la dignité de tous, de la naissance à la mort. Parmi eux, Carole Fabre, membre de la section Midi-Pyrénées du Parti Pirate, Michaël Le Sauce, membre de l’association de création audiovisuelle Les Zooms Verts(qui ont notamment réalisé le film sur le Sol Violette). François Plassard, docteur en économie et cofondateur du SEL Cocagne, pionnier depuis plus de vingt ans sur les systèmes d’échange libre et la question du revenu, est aussi de la partie.

Une trentaine de personnes se sont déplacées et les questions fusent pendant l’atelier, dont les deux heures trente imparties sont largement dépassées. « Un prof tunisien de l’Université était tellement séduit par ce projet, qu’il compte lancer un collectif sur le Revenu de base ici », s’enthousiasme Carole Fabre. Logés chez l’habitant, le petit groupe apprécie cette immersion dans la vie tunisienne post Ben Ali. C’est aussi un moyen de se rendre compte des réalités du pays, dont la tension politique encore palpable plus d’un mois après l’assassinat du leader historique d’opposition Chokri Belaïd. L’arrivée au pouvoir des islamistes du parti Ennahda ne recueille pas la satisfaction de tous. Démocrates et laïcs dénoncent déjà certaines dérives radicales, voire même autoritaires selon certains. « On n’a plus la police en bas de l’immeuble de l’antenne d’Amnesty à Tunis, comme sous Ben Ali, mais on n’est pas devenus pour autant complètement libres. C’est déjà une avancée d’accueillir le FSM chez nous », témoigne un salarié tunisien d’Amnesty International.

 

Attac, Parti Pirate, le Créa, Vent Debout...

De l’autre côté de la Méditerranée, les réseaux militants du Sud-ouest ont bonne place. Mardi, sur l’avenue Bourguiba, c’est le lancement officiel de cette douzième édition du FSM, la première en terre arabe. Une aubaine pour les militants français, à deux heures à peine d’avion de l’événement. Dans le cortège d’une dizaine de milliers de personnes, les banderoles pourraient parfois rappeler une manifestation du 1er mai à Toulouse. On y trouve Attac et Geneviève Azam, Sud-Solidaires, des militants du DAL , Antoine de la Scop toulousaine d’éducation populaire Vent Debout et militant de Survie, une association nationale de lutte contre la France- Afrique…. Une banderole rappelle que le FSM, créé à Porto Alegre il y a douze ans, est aussi un lieu majeur de la convergence des luttes. Les mouvements Stuttgart 21, Non à La LGV, Non à l’aéroport Notre-Dame des Landes, No TAV font front commun pour dénoncer les Grands projets inutiles et imposés (GPII). Les luttes ne connaissent pas les frontières. « Ca part déjà un peu dans tous les sens, mais ça me semble quand même mieux organisé que Dakar il y a deux ans », souligne Antoine, qui ne sait toujours pas où il pourra installer les vingt kilos de publications de l’association Survie qu’il a transportés le lendemain sur le campus où se déroule le FSM.

Entrée payante

À la nuit tombée, le cortège se rassemble progressivement sur le stade du Palais des sports d’El Menzah pour l’ouverture officielle du forum. Sur la grande scène, tel un chauffeur de salle, le coordinateur général tonne “Vive le Forum social !“. Il est aussitôt contré par le porte-voix d’un groupe d’anarchistes qui hurlent “Forum social, Forum du capital !”. Autour du récent mouvement anarchiste tunisien, rejoint pour l’occasion par des Français et des Italiens, ils réclament une organisation différente pour cet événement. Des expériences d’auto-gestion sont actuellement en cours dans le pays, principalement dans les zones rurales car liées aux enjeux des terres. Mathieu, militant toulousain engagé notamment dans les luttes du Créa à Toulouse résume leur colère : « Plus de 3 millions d’euros d’investissement dans un pays où les gens galèrent pour joindre les deux bouts, une entrée et un hébergement payants et on ose appeler ça le Forum Social ? ». De Toulouse à Tunis, les militants venus du sud-ouest essaiment leur tradition militante. Désormais, place aux ateliers, qui peuvent démarrer par centaines chaque jour, autour des alternatives aux questions environnementales, économiques et sociétales qui franchissent, elles aussi, les rives de la Méditerranée.

- Le site officiel du FSM 2013 : http://www.fsm2013.org/

 
Les Zooms Verts dans S!lence !
Mardi, 29 Novembre 2011 23:02

silence banniere

On parle de nous dans la revue S!lence n° 396…

396 web

« La revue S!lence est publiée depuis 1982. Elle se veut un lien entre toutes celles et ceux qui pensent qu'aujourd'hui il est possible de vivre autrement sans accepter ce que les médias et le pouvoir nous présentent comme une fatalité. »

Ce mensuel est disponible par abonnement ou en dépôt dans certains lieux : à Toulouse on pourra le trouver par exemple à la librairie Terra Nova…

Pour plus de précisions : http://www.revuesilence.net

 
Écoutez les Zooms Verts sur Radio Présence Figeac 97.7
Mardi, 07 Décembre 2010 11:41

radiopresence

Nous avons eu l'immense plaisir de répondre à une interview de Radio Présence Figeac. C'est Géraldine Link qui anime l'émission Résonance Verte tout les dimanches de 10h15 à 10h30 et qui a souhaité nous consacrer deux tranches de quinze minutes après nous avoir rencontrés au 10e Forum de l'Économie Sociale et Solidaire.

1er volet

2e volet 

Un grand merci à Géraldine pour cette occasion de nous faire connaître !

 
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 2
Joomla templates by a4joomla